Kinshasa(République Démocratique du Congo), le 30 septembre 2019-Les travaux de la 8ème Plateforme pour la Réduction des Risques de catastrophes en Afrique centrale  se sont ouverts ce jour dans la capitale congolaise sous le thème “Oeuvrer pour une approche inclusive et un meilleur suivi de la mise en oeuvre du cadre de Sendaï en Afrique Centrale”

. La cérémonie solennelle d’ouverture a été présidée par le Ministre congolais de l’action humanitiaire et de la solidarité nationale M. Steeve Mbikayi Mabuluku qui avait à ses côtés la représentante de la Banque Mondiale, madame Henriette Bipendu Mampuya, le Secrétaire général de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique Centrale(CEEAC), chargé du Département de l’intégration physique Mme Marie Thérèse Chantal Mfoula et le représentant du Représentant de l’Union Européenne.

 

quatre allocutions ont été prononcées par les personnalités suscitées qui ont toutes insisté sur le caractère important de cette rencontre annuelle qui intervient au moment où se déroule aux Nations Unies le Sommet Action Climat depuis le 23 septembre 2019.

Il a été aussi rappelé tout au long des allocutions que la Plateforme sous régionale pour la Réduction des Risques des Catastrophes(RRC) de la CEEAC (PfAC-RRC) est un forum annuel multi parties prenantes mis en place conformément au Cadre d'Action de Hyōgo pour la RRC. Il s'agit d'une rencontre technique de coordination régionale des partenaires, des experts et des acteurs dont le but est de disséminer les initiatives, d'échanger les expériences, d'évaluer les progrès accomplis et de faire connaître les innovations en ce qui concerne la RRC.

Les orateurs ont souligné également la nécessité de fonctionner comme des systèmes et des mécanismes cohérents, afin de tirer pleinement parti du potentiel de collaboration entre toutes les parties prenantes et tous les secteurs, à l'effet de fournir des conseils et des soutiens dans la mise en œuvre.

La Plateforme  pour la RRC met en exergue le rôle et la responsabilité majeure des Communautés Economiques Régionales  dans la mise en œuvre et la coordination au niveau régional en tant qu'acteurs principaux fournissant des orientations stratégiques aux États Membres, facilitant la mise en œuvre des stratégies et des programmes régionaux; dans l'élaboration des protocoles et mécanismes de partage à travers des plates-formes sous régionales de RRC, ainsi que dans l'élaboration et la mise en œuvre des approches transfrontalières pour la gouvernance des risques.

Le succès de la mise en oeuvre des Décisions prises est tributaire de la maîtrise des priorités assignées par le cadre de Sendaï, à savoir (01) comprendre les risques de catastrophes, (02) renforcer la gouvernance des risques de catastrophes pour mieu les gérer, (03 investir dans la réduction de catastrophes aux fins  de la resilience, (04), Renforcer l’état de préparation aux catastrophes pour intervener de manière efficace et pour mieux reconstruire Durant la phase de relèvement de remise en état et de reconstruire.

En Afrique Centrale, les Plateformes sous régionales RRC (PfAC-RRC) servent également de segments techniques aux Conférences Ministérielles sur la RRC (CMAC-RRC) dont le but est entre autres l'adoption des résultats des plateformes, et leur soumission à la sanction des Chefs d'Etat et de Gouvernement de la CEEAC.

La 8ème Plateforme pour la Réduction des Risques de catastrophes en Afrique Centrale qui s’est ouverte aujourd’hui prépare la 4ème Conférence ministérielle prévue de se tenir le 04 octobre prochain à Kinshasa.

 

 

.

 

Partenaires Techniques et financiers (PTF)

Etats membres de la CEEAC